Les champs de cacao à Madagascar 

Situé dans l’océan  Indien, Madagascar  est  devenu  l’eldorado dans chocolatier ces dernières années. Ambaja, une ville   située dans le Nord-Ouest de l’île est la capitale  du  cacao. Cette partie de l’île est  surtout connue pour ces diverses plantations : comme les champs de cacao,  de café,  de vanille,   ainsi que le fameux ylang-ylang  utilisé  pour la conception d’un parfum. Cette région a un climat favorable à ces cultures d’exportation : chaud et humide.

Ce  climat détermine surtout la qualité des produits surtout le cacao car c’est cette région qui produit le meilleur cacao du  monde.

La plantation d’Ambanja

Plus de la moitié de la population d’Ambanja cultive de cacao et cette plantation de cacao est  pour eux une source de prestige. Ces cultivateurs chouchoutent leur plante. Ils n’attendent plus la cueillette pour  s’occuper de leur plantation. Chaque jour,  ils débroussent, binent,  et amendent  les champs en tout en rajeunit les plantes.

Certes, l’agence de voyage à Madagascar organise des voyages sur mesure et des visites dans ces plantations à Ambanja. Vous pouvez  voir  toutes les familles  de la région qui se contribuent dans  les champs de cacao  pour casser les cabosses qu’ils viennent de récolter  et extraient les fèves.

Les touristes peuvent aussi  contribuer dans l’acheminement des récoltes vers les magasins de stocks que les coopératives ont déjà préparés. Les récoltes sont fermentées durant quelque jour dans une température ambiante de 35C°.

Circuit spécialisé dans le Nord

Ce détour peut être effectué  lors des circuits nord de Madagascar, c’est-à-dire,  de Tananarive à Diego-Suarez. Certes,  les guides  touristiques sur place connaissent bien cette région de plantation. Normalement  un circuit Nord de 15 jours comporte toujours cette visite dans les plantations (thé, cacao, vanille)

Cette région est  très renommée dans le monde par la simplicité de son culture bio  et la qualité de son produit.

La production malgache est  encore faible par rapport  à la demande mondiale en cacao. Mais on  peut le vendre à 2 fois plus de sa valeur  vu qu’elle est très demandée dans le monde.

Le seul bémol dans l’histoire c’est  que  cette région est  devenue  inaccessible  pour certaine zone à Madagascar. Cela est dû au mauvais état des routes peu entretenues par l’état Malagasy. Seul, les camions  et les  voitures tout terrain peuvent emprunter la route. Pourtant la région SAVA où il se situe  reste le premier producteur de produit d’exportation. Comme la région d’Antalaha qui reste la première région productrice de vanille mondiale, à elle seule,  elle a 60% du  Marché  mondiale.