Comparer un syndic et changer facilement !

Il est possible de changer de syndic de copropriété. Ce changement de syndic peut être réalisé lorsque le contrat qui vous lie à lui arrive à sa fin. D’ailleurs, ce contrat, valable généralement pour une année, n’est pas soumis à une reconduction tacite. Il peut arriver que ce bail soit valable sur 15 années. Cependant, cette durée ne pourra jamais durer plus de 3 ans. Pour procéder à ce changement, il faut que l’assemblée générale des copropriétaires soit unanime sur les décisions à prendre.

Le non-renouvellement de mandat, une solution pour changer de syndic

Ce changement de syndicat doit être décidé suivant une unanimité des copropriétaires. N’oubliez pas de remercier votre ancien syndic par une lettre recommandée avec accusé de réception 2 à 3 mois avant son échéance. Quelques jours, voire, semaines avant, l’échéance du mandat en cours du syndic, un avis convoquera les copropriétaires à une assemblée générale. Les copropriétaires ainsi que le syndic devront être tous présents à cette réunion. C’est durant cette réunion que les copropriétaires décideront s’ils renouvelleront ou pas leur syndic. Leur décision sera soumise à un suffrage. L’unanimité à deux suffrages successifs démet dans l’immédiat, le syndic de ses fonctions, et annule le contrat. Si à l’un des suffrages, les copropriétaires ne sont pas tous présents, le syndic peut demander une deuxième réunion.

Le choix d’un autre syndic

La copropriété doit toujours être prise en charge par un syndic. Après avoir démis l’ancien de ses fonctions, il reste maintenant à dénicher le meilleur syndic. Pour le choisir, il faut se baser sur la performance de sa gestion de compte. Il faudrait également comparer un syndic, non seulement au niveau de sa taille, de son expérience, mais aussi au niveau du prix syndic. Pour pouvoir étudier tous ces critères, il vous faut demander un devis pour chaque syndic approché.