Les difficultés au cours de l’allaitement

Comme toutes choses dans la vie, le fait d’allaiter son enfant n’est pas du tout facile surtout s’il s’agit de  votre premier enfant. Vous pouvez avoir trop de lait ou au contraire pas assez. Suite à une césarienne, des douleurs peuvent être ressenties lors de l’allaitement. Parfois, c’est votre bébé qui trouve des difficultés à téter ou refuse catégoriquement de se nourrir. Les fréquents problèmes  qui surgissent sont l’engorgement ou la formation de crevasse au niveau des mamelons.

Les douleurs d’allaitement suite à une césarienne

Suite à une césarienne, toutes les mamans ressentent des douleurs dues à des contractions utérines surtout lors de l’allaitement. Certaines positions pour la tétée peuvent être douloureuses et inconfortables pour la mère, car inconsciemment votre enfant pourra vous donner des coups de pied. L’astuce dans ce cas, est de placer une serviette bien enroulée entre vous et votre bébé afin de protéger la cicatrice de la ballade des  petits pieds de ce dernier. Néanmoins, vous pouvez avoir recourt à certains médicaments antidouleurs, mais dans ce cas-là, il est indispensable de contacter votre pédiatre. Il faut que les analgésiques soient compatibles au fait que vous allaitez un enfant. Vous pouvez aussi vous installer sur une chaise, avec votre nourrisson allongé sur un coussin posé à côté de votre ventre. Par contre, vous pouvez également optez pour la position couchée sur le dos bien calée pour allaiter votre bébé. Cette position est conseillée pour les cicatrices encore récentes et au cas où vous ne pouvez pas vous retourner à gauche ou à droite. Au cours du temps, les douleurs disparaitront, il faut être tout simplement patiente.

Bébé refuse catégoriquement la tétée

Subitement votre bébé refuse de se nourrir. Vous vous demandez certainement qu’est ce qui se passe ? Le premier réflexe qu’il faut adopter est d’essayer de vous calmer tout d’abord, car il peut apercevoir votre humeur agitée. Ensuite, souvenez-vous si vous avez utilisé un biberon, récemment, pour le nourrir ou si vous avez mis un produit quelconque sur votre sein et que l’odeur le gêne. S’il ne veut pas tétée un seul sein, cela voudrait dire qu’il ne se sent pas bien. Il peut avoir les narines bouchées, ou une otite ou la couche sale. Lorsque vous avez identifié le problème, allaitez votre enfant dans un autre environnement comme à l’extérieur de la maison ou dans une voiture qui roule tout en favorisant le contact peau contre peau. En deux à trois jours, l’allaitement redeviendra comme auparavant.